Obtenir un crédit immobilier n’est pas une mince affaire, les banques peuvent être assez exigeantes pour l’octroie de ce prêt.

On nous dit souvent que pour obtenir un crédit immobilier il faut avoir un dossier attractif, mais comment peut-on rendre son dossier « sexy » ? Sur quelles bases les banques jugent-elles notre capacité à investir ?

Comment les banques évaluent-elles notre situation ?

Vous voulez investir dans l’immobilier ? Pour ce faire vous avez besoin d’une aide financière : il va falloir souscrire un prêt immobilier. C’est l’une des étapes clés de l’achat immobilier. Pour être sûr de le décrocher, il va falloir prouver que vous êtes capable de le rembourser. Tout va être passé au crible :

  • vos revenus
  • votre apport
  • votre capacité d’endettement
  • votre capacité à épargner
  • votre profession
  • la gestion de votre compte courant

Tous ces éléments représentent les critères sur lesquelles s’appuient les banques pour évaluer votre situation et calculer le risque que représente votre dossier. Faites donc attention à bien gérer votre argent.

Rendre sa demande de prêt immobilier attractive

Voici quelques conseils utiles qui peuvent servir à l’obtention d’un prêt immobilier :

Faites attention à votre taux d’endettement : En général, les banques évitent d’accorder des prêts immobiliers si le taux d’endettement dépasse les 33%. En effet, si vous dépasser ce pourcentage votre reste à vivre peut en pâtir, vous serais caractérisé comme étant un client à risque incapable de garantir le remboursement.

pret immobilierÉvitez de vous mettre à découvert : être à découvert exprime votre instabilité financière, les banques comprendront que vous n’êtes pas fiable financièrement, ce qui peut entacher lourdement votre dossier de demande de prêt bancaire. C’est un point important, faites très attention à la gestion de vos comptes.

Apprenez à gérer votre argent : Rien de plus rassurant qu’un client qui connait ses limites financières et les respectes. Il faut prouver à votre banque que vous savez épargner et ce en gérant vos finances sans encombre.

Ayez un apport consistant : Un apport représente le montant que vous apportez pour financer une partie de l’achat. Les banques aiment que les clients fassent un apport : ils investissent à vos côté et veulent que vous participiez financièrement. En général, il est demandé d’apporter au minimum 10% du montant emprunté. L’apport est un aspect important, il exprime donc votre implication dans l’investissement de votre bien, prenez le en considération.

Faites le bon choix immobilier : Évitez de jeter votre dévolu sur un bien au dessus de vos moyens, vous vous mettrez dans des situations précaires et vous augmenter vos chances d’obtenir un refus de prêt bancaire. « N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre », préférez les logements à la hauteur de vos moyens. Il faut cibler un budget qui vous correspond et le faire en amont avec un courtier en crédit immobilier ou un banquier.

Les solutions en cas de refus de prêt immobilier

Votre dossier n’a pas rassuré les banques et votre demande de crédit immobilier a essuyée un refus. Peut être existe il des moyens d’améliorer votre dossier. Voici quelques conseils utiles en cas de refus de prêt bancaire :

  • Remettez votre projet d’acquisition de bien immobilier à plus tard : prenez le temps de revoir votre dossier, étudiez les causes qui ont fait que votre demande à été refusée et corrigez-les avec le temps. Si votre banque n’a pas voulue vous octroyer un prêt immobilier c’est simplement parce qu’elle n’a pas voulue vous mettre dans une situation financière précaire. Stabilisez votre situation puis retentez votre chance.,
  • Acheter un autre logement plus accessible financièrement : Vous avez peut être été trop gourmand et vous avez opté pour un bien trop cher, essayez de chercher des logement moins onéreux, cela peut marcher.
  • Augmenter le montant de votre apport personnel : Sachez que si vous ne pouvez le faire, certains prêts peuvent venir renforcer votre apport tel que :
          • Le prêt 1 % logement
          • Le prêt CAF
          • Le prêt fonctionnaires
          • Le prêt collectivité territoriale
          • Le prêt à taux zéro
  • Changer de banque : Certaines banques sont plus souples que d’autres, il se pourrait que votre demande de crédit immobilier soit acceptée chez une autre banque.
  • Essayez de vérifier en amont si vous êtes éligibles à l’octroi du prêt. Il existe des outils de scoring crédit qui permettent d’étudier en amont ses chances d’obtenir un prêt immobilier.

Si vous comptez déposer un dossier de demande de prêt bancaire pour une seconde fois il est aussi conseillé de le faire dans une banque différente de la première.

Enfin, vous pouvez demander l’aide d’un courtier. Ils connaissent le marché et savent à qui s’adresser. Ils ont plus de faciliter à obtenir un prêt immobilier au meilleur taux.

Ajouter un commentaire